La tradition viticole familiale

Originaire de Chine, le raisin est cultivé en France dès l’apparition de l’homme moderne au néolithique. C’est aux grecs et aux romains que l’on doit l’introduction de la viticulture dans notre pays précisément dans la Gaule narbonnaise. Elle remontera ensuite en Europe du Nord enseignant aux vignerons l’art subtil de la viticulture : choix du cépage, du climat, de l’exposition, du sol, etc. Dès l’origine, nos ancêtres vont privilégier le raisin de cuve au raisin de table.

Pendant des siècles et jusqu’à la fin des années cinquante, la plupart des familles disposaient d’une parcelle de vigne et fabriquaient son propre vin rouge de table qui si on en croit une chanson de Jean Ferrat, faisait des centenaires.

 

Des dizaines d’hectares de vignes se répartissaient sur les riches terres lœssiques les mieux exposées du territoire. Il y a près d’un siècle, le Galgenklamm et le Krottenberg à Geudertheim ainsi que le Griesserberg, le Kirchtal et le Rehberg à Weitbruch étaient recouverts de vignes. En Alsace et dans toute la vallée du Rhin, il est même possible de croiser la vigne sauvage (Vitis vinifera) en lisière de forêt, cette liane ancêtre de toutes nos vignes cultivées.

Les vendanges, qui ont lieu d’août à octobre selon les cépages, étaient une activité incontournable, moment de rassemblement et de fête villageoise. Pour gagner du volume de transport sur les charrettes, le raisin était directement foulé sur place, dans des cuves de bois, à la force des pieds. Le moût (la mixture résultant du pressurage) est alors mis en cuve pour lancer la macération et permettre au jus de raisin de capter les tanins, la couleur et certains arômes. Le vin était ensuite élevé en barriques de chêne.

Aujourd’hui, quelques rares parcelles sont encore cultivées de manière traditionnelle afin de préserver l’héritage viticole de la Basse-Zorn. L’entretien des pieds de vigne (ou ceps) est réalisé à l’aide de la gouzotte et de la serpe (taille du bois, suppression des pousses indésirables et des repousses du porte-greffe, etc.).

N’hésitez pas à venir découvrir la célèbre cabane des vignerons au sud de Weitbruch et nos maisons alsaciennes parées d’une vigne en façade ou d’une treille afin de rappeler ce passé viticole.